Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 septembre 2011 2 06 /09 /septembre /2011 08:00

     Les "riches" - disons pour fixer les idées ceux qui ont plus de 10 000€ de revenu mensuel - rechignent à être un peu plus taxés, c'est normal. Il faut cependant reconnaître qu'à ce niveau, on ne connaît JAMAIS la notion de "fin de mois difficile" et que grâce aux diverses «niches fiscales» on peut, en plus, dépenser/investir son argent "intelligemment" et de façon agréable en le "défiscalisant".

 

- En ces périodes difficiles, ne serait-il pas juste de plafonner - par foyer fiscal - le montant total de toutes ces réductions ? Ou au moins de les raboter d'1% par an pendant quelques années...

- Il reste anormal que les revenus du capital (et donc des économies de ceux qui ont déjà "trop" l'argent) ne soient pas imposés aux même taux progressif que ceux du travail.

 

On pourrait multiplier à l'envi la liste des faveurs fiscales faites aux riches, "qui peuvent payer" un peu plus , ne serait-ce que pas solidarité.

Mais surtout c'est leur intérêt : en effet s'ils laissent, par égoïsme à court terme, le déficit budgétaire se maintenir, la CRISE finira par leur jouer des tours : faillites bancaires, baisse de la valeur des entreprises en difficultés, effondrement des prix de l'immobilier et des loyers ... et qui va y perdre dans cet histoire? EUX qui possèdent des économies, des immeubles, des actions !

 

Pour lire un  économiste iconoclaste  : http://chevallier.biz/

Pour passer ses nerfs sur les nantis grecs fraudeurs  qui nous gâchent la vie : ici et  (5000€ de revenu mensuel des cheminots grecs) suite de mon précédent post...

à relire  ici  ou quelques articles sur le même sujet 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Celek
  • Celek
  • : ma vie, mon oeuvre,mes coups de G...
  • Contact

Texte Libre

Pour me suivre au quotidien

sur TWITTER Twitter-29A.png

Recherche