Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 janvier 2012 4 26 /01 /janvier /2012 10:24
 Une petite pratique s'est développée sur les réseaux sociaux, notamment Twitter de divulguer le jeudi des choses un peu personnelles dont on n'est pas très fier ....
  
L'actualité : lever le tabou du harcèlement à l'école
 
 
  
Mon expérience : je suis à l'école primaire, il y a quelques décennies; un élève est le souffre-douleur de la cour de récré: il est perpétuellement morveux, mal attifé et respire la pauvreté physique et intellectuelle; en plus son nom se termine par la consonance "SAL"...
Tous les matins il est accueilli par une ritournelle braillée par de nombreux élèves qui lui font un genre de haie d'honneur qu'il remonte sous les quolibets; je me souviens encore des paroles:   
..." c'est  «NOM» qui pue qui pète
qui prend son cul pour une trompette
et sa petite bite pour une sucette
Ah, ah, ah mais vraiment
«NOM» est dégoûtant..."
 
Je ne participe pas, vaguement dégoûté par l'action et le personnage-victime, je ne fais rien non plus, shame on me ! Je m'abstiens tout juste de hurler avec les loups...
 
Ma  "pénitence" rédemption : je deviens magistrat ne supportant pas l'injustice au détriment du plus faible; je poursuis avec détermination une affaire de bizutage.
 
 
 
L'actualité : une escorte ministérielle renverse un piéton ==> Nadine MORANO
 
  Mon expérience : je suis devenu un petit notable implanté en province ; je participe fréquemment à des réunions à mon ministère de rattachement; une d'elle s'éternise et je sens que je vais rater le dernier TGV du soir pour mon retour; à la fin de la réunion le directeur d'administration centrale qui la préside me propose son chauffeur pour me reconduire à la gare dans le délai; je crois qu'on y arrivera pas à temps; le chauffeur décide de gagner son pari contre la montre; sans sirène et protégé par une vague cocarde lumineuse nous passons de l'autre côté des voies qui nous sont réservées, montons hardiment sur les trottoirs pour remonter les embouteillages, brûlons les feux rouges, le tout à des vitesses totalement excessives; je n'en reviens pas, on se croirait dans un film d'action; je me tais  (et je serre les fesses) ; nous arrivons sains et saufs et j'attrape mon train au vol, content mais honteux de mon passe-droit abusif.
 
Ma réhabilitation : je milite désormais contre l'insécurité routière et les privilèges; je m'efforce de respecter scrupuleusement le code de la route; je n'ai jamais fait "sauter" une contravention, ni pour moi ni pour quiconque.
 
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Celek
  • Celek
  • : ma vie, mon oeuvre,mes coups de G...
  • Contact

Texte Libre

Pour me suivre au quotidien

sur TWITTER Twitter-29A.png

Recherche