Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 décembre 2008 2 30 /12 /décembre /2008 16:46

POUR LES ENFANTS....

   Ça dégouline un peu de bons sentiments, mais bon...:-)


Les vrais amis



Deux amis cheminaient dans le désert .
Au cours de leur voyage, ils se disputèrent , et l'un d'eux donna une gifle à l'autre .
Endolori , mais sans mot dire, ce dernier écrivit sur le sable : AUJOURD'HUI, MON MEILLEUR AMI M'A GIFLÉ.
ils poursuivirent leur route et trouvèrent une oasis où ils décidèrent de se baigner.
l'ami qui avait été giflé commença à se noyer, mais son ami le sauva.
Après avoir repris ses sens, le rescapé écrivit sur une pierre:
AUJOURD'HUI, MON MEILLEUR AMI M'A SAUVÉ LA VIE.
L'ami qui avait giflé puis sauvé la vie de son meilleur ami lui demanda : quand je t'ai frappé, tu as écrit sur le sable et maintenant , tu le fais sur une pierre; pourquoi?
L'autre ami lui répondit: Lorsque quelqu'un nous fait du mal , il faut l'écrire sur du sable afin que le vent du pardon puisse l'effacer.
Mais quand quelqu'un fait le bien , il faut le graver dans la pierre, afin qu'aucun vent ne puisse l'effacer.
Apprends à écrire tes peines et tes souffrances sur le sable et à graver tes joies dans la pierre.
s'il n'est besoin que d'une seconde pour rencontrer une personne spéciale , il faut une heure pour l'apprécier , un jour pour l'aimer mais une vie entière pour l'oublier.


                                            *   *   *

C'est l'histoire d'un petit garçon qui avait mauvais caractère. Son
père lui donna un sac de clous et lui dit qu'à chaque fois qu'il
perdrait patience, il devrait planter un clou derrière la clôture.

Le premier jour, le jeune garçon planta 37 clous derrière la clôture.
Les semaines qui suivirent, à mesure qu'il apprenait à contrôler son
humeur, il plantait de moins en moins de clous derrière la clôture...
Il découvrit qu'il était plus facile de contrôler son humeur que
d'aller planter des clous derrière la clôture... Le jour vint où il
contrôla son humeur toute la journée. Apres en avoir informé son père,
ce dernier lui suggéra de retirer un clou à chaque jour où il
contrôlerait son humeur. Les jours passèrent et le jeune homme put
finalement annoncer à son père qu'il ne restait plus aucun clou à
retirer de la clôture. Son père le prit par la main et l'amena à la
clôture. Il lui dit : " Tu as travaillé fort, mon fils, mais regarde
tous ces trous dans la clôture. Elle ne sera plus jamais la même. A
chaque fois que tu perds patience, cela laisse des cicatrices
exactement comme celles-ci. Tu peux enfoncer un couteau dans un homme et le retirer, peu importe combien de fois tu lui diras être désolé,
la cicatrice demeurera pour toujours. Une offense verbale est aussi
néfaste qu'une offense physique. Les amis sont des joyaux précieux.
Ils nous font rire et nous encouragent à réussir. Ils nous prêtent une
oreille attentive, nous louangent et sont toujours prêts à nous ouvrir
leur cœur."




Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Celek
  • Celek
  • : ma vie, mon oeuvre,mes coups de G...
  • Contact

Texte Libre

Pour me suivre au quotidien

sur TWITTER Twitter-29A.png

Recherche