Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 décembre 2015 5 18 /12 /décembre /2015 13:34

Pourquoi les moins beaux/belles sont-ils/elles les plus intéressant(e)s ?

J'ai ma petite idée sur la question ...

 

On envie parfois la beauté des autres, les filles surtout, qui passent beaucoup de temps à améliorer la leur, quelle qu'elle soit en réalité.

 

Or souvent, les belles et beaux ne sont pas les plus heureux/ses ; attirant(e)s mais pas forcément satisfait(e)s, doutant même toujours de leur aspect, à la recherche de la perfection de l'apparence physique.

Je me bornerai le plus souvent pour la suite à parler du genre féminin, le plus "incité" dans ce domaine par la pression sociale.

 

Certes la beauté est un avantage indéniable « à première vue »;

l'adolescence en fait un atout souvent incontournable...

Mais les belles et beaux se rendent parfois compte qu'ils/elles ont peu de mérite à avoir une apparence conforme aux canons de l'esthétique.

 

Je connais même quelques belles filles qui se lassent d'entendre toujours dire qu'elles sont belles - « c'est un peu court jeune homme » - et aimeraient être aimées/admirées pour leur personnalité ou d'autres talents moins visibles ; elles attirent, certes,  mais ne retiennent que les amateurs primaires de filles « canon ».

 

Beaucoup, si elles ont été très mignonnes depuis l'enfance, n'ont eu aucun effort à faire pour attirer l'attention ou l'affection : leur entourage les a habitué à entretenir leur apparence en leur répétant à satiété, que c'était une qualité primordiale.

Et le besoin d'être rassuré sur cet avantage devient une idée fixe.

 

Pas besoin d'insister sur l'avantage immédiat que procure un aspect esthétique dans la vie de tous les jours : regards admiratifs ou envieux, sympathie déclarée d'emblée, CV au dessus du panier, etc.

 

Les moins beaux, vous et moi donc majoritairement, si nous souhaitons tous par divers artifices améliorer l'aspect que la Nature nous a donné, avons été obligés de plaire en développant d'autres qualités.

 

Le jeune enfant auquel on ne répète pas tous les jours qu'il est le plus beau (juste de temps en temps pour le rassurer), devra développer son intelligence, son humour, sa gentillesse, etc. pour attirer l'attention et la sympathie de ses proches.  Les belles n'ont aucune raison de se fatiguer.

 

Il est donc souvent plus intéressant sur le long terme de fréquenter des gens « normaux » .

Et puis, pour les filles surtout, beauté rime avec jeunesse souvent ; j'en connais de ces femmes qui ont tout misé sur leur aspect et qui, avec le temps, vivent mal que les hommes ne se retournent plus sur elles ; elles se lancent alors dans des combats perdus d'avance, qui font la fortune des chirurgiens spécialisés.

 

Alors n'enviez pas les trop belles ; l'avantage de l'apparence est illusoire et toujours éphémère... (enfin je dis ça pour nous consoler de cette éventuelle injustice à notre égard :-)))

 

Moi-même, quand j'étais "beau gosse", sans le savoir ni en tirer parti :-))

Moi-même, quand j'étais "beau gosse", sans le savoir ni en tirer parti :-))

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Celek
  • Celek
  • : ma vie, mon oeuvre,mes coups de G...
  • Contact

Texte Libre

Pour me suivre au quotidien

sur TWITTER Twitter-29A.png

Recherche