Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 octobre 2015 4 29 /10 /octobre /2015 09:30

Le harcèlement (harassment en anglais) est une chose pas très gentille et qui permet de douter souvent de la santé psychologique de ses auteurs. Mais elle fait surtout des ravages sur les victimes, les poussant parfois au suicide.

La France fait du 5 novembre prochain une première journée contre le harcèlement scolaire, j'ai abordé déjà le sujet ici

Un débat aura lieu au Mans le même jour (voir ci-dessous)

Par ailleurs une association sarthoise vient de voir le jour pour assister les victimes de harcèlement moral au travail

Cela me donne l'occasion de me rappeler que je suis juriste et de vous indiquer qu'il existe plusieurs types de harcèlements distincts, tous délits de notre code pénal et sanctionnés par de la prison. Ils ont en commun la répétitivité et le ciblage.

 

Ne pas confondre le harcèlement moral au travail

 

code pénal : Le fait de harceler autrui par des propos ou comportements répétés ayant pour objet ou pour effet une dégradation des conditions de travail susceptible de porter atteinte à ses droits et à sa dignité, d'altérer sa santé physique ou mentale ou de compromettre son avenir professionnel, est puni de deux ans d'emprisonnement et de 30 000 € d'amende.

Code du travail :Aucun salarié ne doit subir les agissements répétés de harcèlement moral qui ont pour objet ou pour effet une dégradation de ses conditions de travail susceptible de porter atteinte à ses droits et à sa dignité, d'altérer sa santé physique ou mentale ou de compromettre son avenir professionnel.

avec le harcèlement sexuel (au travail, de rue, etc.)

 Code pénal : Le harcèlement sexuel est le fait d'imposer à une personne, de façon répétée, des propos ou comportements à connotation sexuelle qui soit portent atteinte à sa dignité en raison de leur caractère dégradant ou humiliant, soit créent à son encontre une situation intimidante, hostile ou offensante.

II. - Est assimilé au harcèlement sexuel le fait, même non répété, d'user de toute forme de pression grave dans le but réel ou apparent d'obtenir un acte de nature sexuelle, que celui-ci soit recherché au profit de l'auteur des faits ou au profit d'un tiers.

III. - Les faits mentionnés aux I et II sont punis de deux ans d'emprisonnement et de 30 000 € d'amende.

Ces peines sont portées à trois ans d'emprisonnement et 45 000 € d'amende lorsque les faits sont commis :

1° Par une personne qui abuse de l'autorité que lui confèrent ses fonctions etc.…/...

ou avec le harcèlement moral de couple

code pénal :Le fait de harceler son conjoint, son partenaire lié par un pacte civil de solidarité ou son concubin par des propos ou comportements répétés ayant pour objet ou pour effet une dégradation de ses conditions de vie se traduisant par une altération de sa santé physique ou mentale est puni de trois ans d'emprisonnement et de 45 000 € d'amende lorsque ces faits ont causé une incapacité totale de travail inférieure ou égale à huit jours ou n'ont entraîné aucune incapacité de travail et de cinq ans d'emprisonnement et de 75 000 € d'amende lorsqu'ils ont causé une incapacité totale de travail supérieure à huit jours.

Les mêmes peines sont encourues lorsque cette infraction est commise par un ancien conjoint ou un ancien concubin de la victime, ou un ancien partenaire lié à cette dernière par un pacte civil de solidarité.

 

ni le harcèlement scolaire, circonstance aggravante du harcèlement général et provocation au suicide (pour mieux comprendre, « déplier » cette page)

Le fait de harceler une personne par des propos ou comportements répétés ayant pour objet ou pour effet une dégradation de ses conditions de vie se traduisant par une altération de sa santé physique ou mentale est puni d'un an d'emprisonnement et de 15 000 € d'amende lorsque ces faits ont causé une incapacité totale de travail inférieure ou égale à huit jours ou n'ont entraîné aucune incapacité de travail.

Les faits mentionnés au premier alinéa sont punis de deux ans d'emprisonnement et de 30 000 € d'amende :

1° Lorsqu'ils ont causé une incapacité totale de travail supérieure à huit jours ;

2° Lorsqu'ils ont été commis sur un mineur de quinze ans ;

3° Lorsqu'ils ont été commis sur une personne dont la particulière vulnérabilité, due à son âge, à une maladie, à une infirmité, à une déficience physique ou psychique ou à un état de grossesse, est apparente ou connue de leur auteur ;

Lorsqu'ils ont été commis par l'utilisation d'un service de communication au public en ligne.

Les faits mentionnés au premier alinéa sont punis de trois ans d'emprisonnement et de 45 000 € d'amende lorsqu'ils sont commis dans deux des circonstances mentionnées aux 1° à 4°.

 

ou enfin le harcèlement « téléphonique » ou assimilés

Les appels téléphoniques malveillants réitérés, les envois réitérés de messages malveillants émis par la voie des communications électroniques ou les agressions sonores en vue de troubler la tranquillité d'autrui sont punis d'un an d'emprisonnement et de 15 000 euros d'amende.



 

Les harcèlements réprimés en France
Les harcèlements réprimés en France

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Celek
  • Celek
  • : ma vie, mon oeuvre,mes coups de G...
  • Contact

Texte Libre

Pour me suivre au quotidien

sur TWITTER Twitter-29A.png

Recherche